Maison d'Enfants à Caractère Social

Le Rayon de Soleil de l'enfance de Bourdeaux

VIE AU RAYON DE SOLEIL

 

 

Les maisons de vie et les équipes

 

Le Rayon de Soleil est structuré en petites maisons éducatives verticales. Vingt-quatre enfants de 5 à 18 ans y sont accueillis en maisons éducatives ou en studio pour les plus grands. Une équipe de professionnels y apporte ses compétences éducatives, sociales, paramédicales et médicales. Au Rayon de Soleil, il y a deux maisons de vie : ANGÈLE et COUSPEAU. Elles portent le nom de deux montagnes qui entourent le village de Bourdeaux. Ces deux maisons accueillenet chacune 12 enfants.

 

Toute une équipe est présente auprès des enfants :

 

- l'équipe administrative (directeur / directrice adjointe / secrétaire)

- l'équipe éducative (les éducateurs répartis par maison avec un éducateur référent pour chaque enfant)

- l'équipe technique (les maîtresses de maison / les cuisinières)

 

Il y a aussi un medecin et un psychologue qui assurent un suivi adapté, en accord avec les familles.

 

 

La Maison de la Famille

 

La Maison de la Famille s'est ouverte en 1997 dans les hauteurs du vieux village de Bourdeaux. C'est un espace où se croisent, pour un temps, des enfants, des parents, des grands parents, des accueillants. Ce lieu de rencontre permet de maintenir un lien entre les parents et leur(s) enfant(s) en rendant possible les rencontres familiales. Une autre maison située à Bourg-les-Valence, s'est ouverte en 2005. Elle permet de répartir l'activité et de répondre plus rapidement aux demandes d'intervention. Il peut s'agir de demandes volontaires de la part des familles, ou alors de demandes émanant des services sociaux, de magistrats ou encore des Cours d'Appels.

 

Ces structures sont soutenues par la mairie de Bourdeaux, le Conseil Général de la Drôme, la Direction Départementale Sanitaire et Sociale de la Drôme, le Ministère de la justice et la Caisse d'Allocations Familiales de la Drôme.

 

Les règles de vie

 

Afin de régir la vie au Rayon de Soleil, certaines règles de vie sont établies. Elles concernent des points essentiels de la vie en collectivité telles que le respect des personnes et des biens, le respect de l'intimité et de la propriété, ou encore toutes règles concernant les sorties, les repas, les horaires de coucher, la cigarette, le téléphone, l'argent de poche, les vélos et mobylettes, les animaux... Toutes ces règles sont consultables en cliquant ici

 

 

 

Scolarité et insertion professionnelle

 

La plupart des enfants fréquentent dans leur jeune âge l'école primaire publique de Bourdeaux. Plus tard, les accueillent le collège de Dieulefit, les lycées de crest, Montélimar ou Valence. Les lycées professionnels sont parfois plus distants, jusqu'à Avigon ou Grenoble.

 

Certains parcours d'insertion socio-professionnelle font recours à une scolarisation en Maisons Familiales Rurales ou à un accompagnement spécialisé par les Missions Locales. De nombreux artisans restent attachés à la formation professionnelle en alternance en engageant des apprentis qui, pour la plupart, s'installeront dans le pays.

 

Pour les enfants en situation de rupture de scolarité, il nous appartient, en attendant une orientation effective en institu de rééducation, d'inventer un autre accompagnement à la scolarité.

Parfois l'acte éducatif s'attachez à réconcilier certains enfants avec le chemin même de l'école, avant de les aider à trouver une place dans un système mis à l'épreuve par les troubles du comportement et de la personnalité de quelques enfants.

 

Au rayon de Soleil, le soutien scolaire est dispensé 2 fois par semaine en plus de l'aide aux devoirs par les éducateurs.

 

 

Loisirs et vacances

 

Au delà des projets de séjours, de chantiers élaborés entre enfants et éducateurs, la foisonnante vie associative du Pays de Bourdeaux fait ressource. Education populaire et sportive, éducation artistique en sont les grands registres : théâtre, danse, éducation à l'environnement, équitation, école de tennis, de foot, de rugby, tir à l'arc.

 

En interne les loisirs recherchent à conduire l'enfant vers une meilleure connaissance et acceptation des règles, vers un apprentissage plus ludique de la vie sociale. Ils prennent l'allure d'ateliers : cyclotourisme, vidéo ou foyer-bar, de chantiers : plateforme multi-activités, aire de jeux et de détente.

 

 

 

Règles de fonctionnement

 

Les règles de fonctionnement de la maison d’enfants de Bourdeaux sont régies par un certain nombre de valeurs inscrites dans les orientations de la Fédération des Rayons de soleil de l’Enfance reconnue d’utilité publique. Au nombre de celles qui doivent animer la vie en collectivité, nous rappellerons entre autres :

 

- La neutralité, l’impartialité, l’objectivité,
- Les garanties de protection, d’aide, de défense, de secours et de prévention

- D’égalité de traitement, de parité,
- De probité, d’honnêteté, d’intégrité, de respect des valeurs morales,
- Du respect du à la personne accueillie et à sa famille.

 

Le règlement de fonctionnement a pour objet de préciser l’organisation de la vie au sein de l’établissement et de définir les règles qui faciliteront la vie collective tout en respectant les libertés individuelles. Il a également pour objet de présenter les conditions d’utilisation des espaces et équipement mis à la disposition des personnes accueillies...

 

Pour consulter le réglement de fonctionnement en détails cliquez ici


 

Les admissions

 

Demandes d’admission :

 

Les demandes d’admissions sont faîtes au Directeur de l’établissement par l’intermédiaire des services de l’aide sociale à l’enfance du Département de la Drôme et ceux en limite géographique permettant un travail de partenariat adapté à la situation et l’intérêt de l’enfant accueilli et sa famille. Les demandes sont également ouvertes à l’ensemble des services et établissements concourant à la protection de l’enfance et plus particulièrement aux services judiciaires de l’enfance en vertu de l’habilitation de l’établissement.

 

A l’occasion d’une demande d’admission, il est demandé aux services prescripteurs de fournir un dossier relatant les motifs de la demande et les raisons de l’orientation vers notre établissement.

Chaque demande est étudiée lors d’une commission d’admission au sein de l’établissement qui se réunie régulièrement et en tout cas à chaque dépôt de demande. La commission d’admission est composée de membres de l’équipe éducative, de la psychologue sous la responsabilité de la Direction.

 

Si le dossier est retenu en première instance, une rencontre avec le travailleur social est proposé, afin d’envisager une visite de l’établissement pour l’enfant et sa famille ainsi que pour des demandes d’informations complémentaires avant l’arrivée de ou des enfant(s).

 

Visite et présentation préalable :

 

Une visite préalable, dénommée « visite de pré admission » est proposée systématiquement à l’enfant et sa famille ou son représentant légal. Lors de cet accueil, une visite de l’établissement est organisée ainsi qu’une rencontre plus formel ou sont exposés les règles de fonctionnement, les droits et les devoirs de chacune des parties dans le respect des attendus du Magistrat pour enfants ou du service de l’aide sociale à l’enfance s’il s’agit d’un contrat administratif ou d’une délégation parentale.

 

Remise du dossier d’information :

 

Lors de la visite de pré admission, un dossier d’information complet est systématiquement remis à l’enfant et sa famille ou son représentant légal afin de lui permettre de bien appréhender le fonctionnement et les principes directeurs de l’établissement.

Ce dossier est composé du livret d’accueil de l’établissement, du règlement de fonctionnement, de la charte des droits et libertés de l’enfant.

 

Notification d’admission :

 

La notification d’admission est faite par le Directeur ou son représentant, dans un délai qui ne doit pas excéder 15 jours depuis la rencontre avec le travailleur social.


Dispositions administratives :

 

L’admission de chaque enfant est subordonnée à la constitution d’un dossier administratif et judiciaire, comprenant entre autre un dossier médical. Toutes les données concernant l’enfant accueilli, font l’objet d’un traitement automatisé dans les conditions fixées par la Loi du 6 janvier 1978, relative à l’information, aux fichiers et aux libertés. Les données d’ordre médical sont protégées par le secret médical. Les autres données sont soumises au secret professionnel et à l’obligation de réserve auquel est tenu l’ensemble du personnel.

 

Toute personne accueillie ou son représentant légale peut par l’intermédiaire des autorités ou de toutes personnes habilitées (Médecin, Directeur de l’établissement) exercer son droit d’accès, d’opposition et de rectification des informations la concernant.

 

Pour la constitution de ce dossier, des documents sont indispensables. La démarche à suivre et les documents nécessaires à l’admission sont détaillés à la famille ou au travailleur social lors de la visite préalable à l’admission.


Inventaire :

 

Un inventaire contradictoire des meubles et effets mis à la disposition des enfants accueillis est effectué lors de l’admission. De même, il est demandé au représentant légale d’effectuer un inventaire des effets personnels de l’enfant qui devra être visé contradictoirement par la Direction ou son représentant. L’ensemble du linge des enfants sera marqué à son nom, soit par nos soins soit au préalable par la famille.