Maison d'Enfants à Caractère Social

Le Rayon de Soleil de l'enfance de Bourdeaux

 

LE RAYON DE SOLEIL DE BOURDEAUX

 

Historique du Rayon de Soleil de Bourdeaux :

 

Le RAYON DE SOLEIL de Bourdeaux est une association de loi 1901. Elle a été créé en 1953 par Madame Annette MERZEAU. À ce jour, douze établissements sont regroupés au sein d’une fédération. C’est le juge des enfants, Monsieur Henri ROLLET (1860-1934), “Homme de bonne volonté”, qui fonde en 1921 “l’Association internationale de la protection de l’enfance” dont il fut président pendant plusieurs années. Il fut ainsi le pionnier d’une cause “Prévenir au lieu d’avoir à punir ou à guérir”. C’est dans cet esprit qu’il fit part à ses collaborateurs de son dernier souhait : la création de foyers familiaux où l’enfant pour une cause quelconque pourrait vivre dans un foyer normal, s’attacher à une maison dont il aimerait dire “ma maison”. La première maison fut ouverte en 1933.

 

Le rayon de Soleil de Bourdeaux est agréé ASE (Aide Sociale à l’Enfance) et justice. Placé sous l’autorité de contrôle du Conseil Général de la Drôme.

 

 

Le projet d'établissement :

 

Les membres fondateurs de l’association « le Rayon de Soleil de l’Enfance » à Bourdeaux ont créé une maison pour l’accueil des enfants dans un esprit humaniste et avec les valeurs morales protestantes. Cette maison fut organisée pour recevoir des enfants lorsqu’il existait une situation familiale exigeant des mesures de placement. La priorité était de faire vivre ensemble les frères et les sœurs d’une même fratrie pour garder les liens familiaux les unissant. En continuité avec les idées ayant présidé à la création du « Rayon de Soleil de l’enfance » et dans un souci de laïcité, les bénévoles de l’association se mettent au service d’une mission de la protection de l’enfance et de la famille.

 

L’association s’inscrit pleinement dans l’esprit de la déclaration des droits de l’enfant et des valeurs régissant notre société :

 

  • En écartant toute discrimination,
  • En donnant aux enfants les moyens de se développer d’une façon saine sur le plan physique, moral, spirituel et social,
  • En leur accordant le droit à l’amour, la compréhension et à la protection,
  • En instituant l’aide à l’éducation, à l’accompagnement scolaire, en les faisant participer à des activités récréatives et de loisirs,
  • En favorisant par l’exemple, l’honnêteté, le sens de l’amitié, le respect de l’autre, en stimulant le plaisir de vivre harmonieusement en communauté,
  • En permettant la continuité du lien avec leurs familles.

 

Ainsi le « Rayon de Soleil de l’Enfance » de Bourdeaux, maison d’enfants à caractère social, s’ouvre à des enfants et des jeunes pour lesquels un moment de distanciation d’avec la famille est souhaitable. Elle propose aux enfants un accompagnement pour renforcer les liens sociaux dans un cadre éducatif, permettant une adaptation harmonieuse aux parcours familiaux. L’objectif est de permettre aux enfants d’aborder leur vie future d’adulte avec plus de sécurité et de sérénité.

 

 

Cette association a pour but d’accueillir des enfants des deux sexes, de leur 5ème année à leur majorité, afin de leur permettre d’accéder à l’épanouissement et l’autonomie grâce à un cadre de vie affectif, éducatif, matériel, proche de la vie familiale. Elle inscrit ses interventions dans le cadre de ses missions énoncées au sein des lois et politiques sociales.

 

La maison de la famille, dispositif de lieux neutres pour l’exercice des droits de rencontre parents-enfants, gère et développe des points accueil rencontre en Drôme. Ces espaces répondent aussi à des besoins sur le registre de la médiation parentale dans le cadre de missions confiées par les magistrats de l’enfance ou de la famille, ou de demandes parentales spontanées. Il s’agit encore d’instaurer des climats favorables à la rencontre où les médiateurs accueillants recherchent sérénité et convivialité.

 

L’accompagnement des familles, en ces lieux, vise pour l’essentiel, à reconnaître et à restituer, à chaque parent, les prérogatives et les attributs de l’autorité parentale qui légitiment leurs part d’acteurs dans la protection et l’éducation des enfants.


Cette déclaration d’intention vise à traduire dans les faits la mise en œuvre du projet d’établissement. Celui-ci énonce les objectifs et les orientations nécessaires pour une qualité d’accompagnement des enfants et de leurs familles.

 

Ce projet d’établissement comprend une ouverture aux familles et à l’environnement, une qualité de prise en charge éducative et de vie au quotidien. Pour cela les règles de conduites de l’établissement sont énoncées dans le livret d’accueil, le projet individuel de l’enfant, et le règlement intérieur qui gère les règles de vie des enfants et du personnel.